Master Brand

Comment détecter les signes précurseurs de la Leishmaniose ?

Partagez
Intro Text
Si vous voyagez régulièrement avec votre chien dans les pays méditerranéens, votre animal risque de contracter la leishmaniose. La vigilance s’impose en particulier dans le Sud de la France où elle est très répandue.
Contenu
Image
un chien dans le sable qui s'amuse

La leishmaniose est une maladie courante dans les pays méditerranéens, tels que l’Espagne, le Portugal, le Sud de la France, l’Italie et la Grèce. Avec les passeports pour animaux et la facilité avec laquelle les chiens peuvent désormais voyager en Europe, il est d’autant plus important de connaître les effets de la leishmaniose sur les chiens et de savoir en reconnaître les symptômes. 

Voyager avec son chien peut être une expérience formidable : vous n’avez pas à payer les frais de garde d’un chenil, vous ne craignez pas qu’il ne se sente seul et abandonné, et vos photos de vacances n’en seront que plus réussies ! En revanche, vous risquez de l’exposer à des parasites et des maladies dont vous n’avez normalement pas à vous préoccuper à la maison. La leishmaniose est l’une d’elles : elle est courante sous des climats chauds, car le parasite à l’origine de la maladie – Leishmania infantum – est transmis par les phlébotomes. Les phlébotomes femelles agissent de la même manière que les moustiques : ils piquent plusieurs fois, boivent le sang des chiens contaminés et propagent la maladie aux chiens, aux chats et à une grande partie de la population d’animaux sauvages. Il existe deux types de leishmaniose – « viscérale » et « cutanée » – ce qui signifie que différentes parties du corps de votre chien peuvent être atteintes. En voici les symptômes les plus courants : 

Problèmes cutanés

Des lésions couvertes de croûtes, une peau irritée, des démangeaisons et une alopécie constituent des symptômes typiques de la leishmaniose cutanée. Ils apparaitront très probablement autour du museau, des oreilles et des yeux de votre chien, ainsi que sur ses genoux et ses coudes. Le poil d’un chien infesté perdra généralement de sa brillance et les zones cutanées irritées peuvent également saigner. 

Lésions au niveau des ongles et des pattes

Autre signe distinctif de la leishmaniose cutanée : de longs ongles cassants qui poussent plus rapidement que d’habitude et peuvent se déformer en l’absence de contrôle. Les coussinets des pattes peuvent également développer des lésions gênantes. 

Perte de poids et d’appétit

La leishmaniose viscérale touche les organes internes, dont le foie, les reins et la moelle osseuse. La perte de poids, d’appétit et une diarrhée chronique sont autant de symptômes indiquant que les organes sont atteints. En l’absence de traitement, la leishmaniose peut entraîner une insuffisance hépatique ou rénale et provoquer la mort.  

Articulations enflées

Les articulations des pattes d’un chien atteint de la leishmaniose viscérale peuvent également être enflées, accompagnées de fièvre et d’une perte notable d’énergie. 

La leishmaniose est une maladie complexe dans le sens où son incubation dans l’organisme du chien peut prendre des années, sans aucun symptôme manifeste. Certains chiens sont également plus immunisés à la maladie que d’autres et rien ne permet de prévoir leur réaction face à la contamination. 

Méthodes de prévention

La meilleure protection reste la prévention ! Avant de partir en voyage, vérifiez auprès de votre vétérinaire si votre destination est une région à risques, notamment avant un départ pour un pays méditerranéen. Le cas échéant, il vous recommandera sans doute un traitement préventif par pipettes et/ou un collier, ayant un effet répulsif sur les phlébotomes. Il peut aussi vous recommander un vaccin contre la leishmaniose.  Vous pouvez également réduire le risque de piqûres par des phlébotomes en utilisant un insectifuge adapté aux chiens. C’est entre le coucher et le lever du soleil que les phlébotomes sont les plus virulents, vous devez donc éviter les promenades nocturnes, particulièrement dans les zones boisées, les parcs et les jardins, et ne devez jamais laisser votre chien dormir dehors pendant vos vacances.  

Si votre chien contracte la leishmaniose, il peut se rétablir complètement si la maladie est diagnostiquée et traitée à un stade précoce. Il peut être très difficile de diagnostiquer la leishmaniose avec certitude, mais si vous craignez que votre chien n’ait été piqué par un phlébotome ou s’il présente certains des potentiels symptômes de la leishmaniose, consultez sans attendre votre vétérinaire. La transmission directe de la maladie entre le chien et l’Homme et d’un chien à un autre est très improbable.  

Organisez-vous, et plus rien ne vous empêchera d’emmener toute la famille lors de vos prochaines vacances ! 

Le saviez-vous ?

La leishmaniose est transmise par les phlébotomes femelles (les mâles ne piquent pas). Les femelles déposent leurs œufs sur des rochers, à proximité de zones d’eau courante. Les larves éclosent et crachent de la soie pour se fixer aux rochers. 

Partagez