Master Brand

La guerre des vers : L’ascaris chez les chats

Partagez
Intro Text
Les ascaris sont des parasites courant chez les chats, et peuvent l’atteindre quel que soit son âge. Il est donc important de savoir de quoi il s’agit et à quoi vous risquez d’être confronté.
Contenu
Image
La guerre des vers : L’ascaris chez les chats

Presque tous les chats seront à un moment ou un autre de leur vie infestés par des ascaris. Apprenez comment agir pour protéger votre chat, et comment reconnaître les signes de la présence d’ascaris.  

Les ascaris sont les vers infestant le plus couramment les chats domestiques. Ces vers blancs et cylindriques, qui vivent dans l’intestin grêle, peuvent contaminer tous les chats, toutes races et tous âges confondus. Ils sont cependant plus courants chez les chatons, qui contractent souvent des ascaris en tétant le lait de leur mère. Les chats adultes, quant à eux, peuvent être infestés de bien des manières : en avalant par inadvertance des œufs d’ascaris sur le sol, ou poussés par leur tempérament de chasseur, en mangeant des rongeurs ou des oiseaux. 

Souvent, les chats infestés d’ascaris ne présentent aucun signe manifeste d’inconfort, bien que des symptômes puissent apparaître chez certains d’entre eux. Il est important de savoir que les ascaris des chats peuvent provoquer chez l’Homme une maladie appelée toxocarose. Lorsqu’on ingère par inadvertance des œufs d’ascaris, les larves du parasite peuvent migrer dans les tissus et provoquer de graves maladies. Dans certains cas, les larves peuvent atteindre les yeux, causant ainsi une affection dénommée la larva migrans oculaire, qui peut entraîner la cécité. Cette affection, bien que très rare, est très grave lorsqu’elle se développe, et c’est l’une des raisons pour lesquelles il est crucial de régulièrement vermifuger vos animaux de compagnie.    

Comment les chats peuvent-ils contracter des ascaris ? 

Les chats peuvent contracter des ascaris de trois manières différentes. Les œufs d’ascaris, transmis dans les selles de chats infestées, peuvent rester latents en de nombreux endroits, dans le sol, les bacs à sable et la litière, et contaminer d’autres chats s’ils les ingèrent. C’est la raison pour laquelle il est très important de ramasser les excréments de chat dans votre jardin et de les jeter en toute sécurité, ainsi que de régulièrement laver le bac à litière de votre chat. Par ailleurs, les chats peuvent également ingérer des œufs d’ascaris lorsqu’ils attrapent et mangent des rongeurs ou des oiseaux infectés. Enfin, les chatons sont souvent contaminés par le lait de leur mère, ce qui explique qu’ils contractent souvent des ascaris alors même qu’ils ne sont jamais sortis. 

Signes de présence d’ascaris chez les chats

Souvent, un chat adulte contaminé par des ascaris ne présentera aucun symptôme, bien qu’il puisse parfois souffrir de vomissements et de diarrhées. Les chatons courent plus de risques et peuvent présenter tout un panel de symptômes dont les vomissements, la diarrhée, un retard de croissance et un poil plus terne qu’à la normale.  

Comment traiter les ascaris chez les chats ?

Un programme vermifuge administré régulièrement, assorti d’un traitement vermifuge adapté, permettra de protéger votre chat contre ce parasite. Il est particulièrement important de vermifuger vos chatons, ceux-ci pouvant être exposés aux ascaris en tétant le lait de leur mère. Il existe une variété de traitements permettant de lutter contre les ascaris. Il est recommandé de traiter régulièrement son animal de compagnie si le risque d'infestation de l'animal ou si son mode de vie le justifie. En cas de persistance des symptômes, consultez votre vétérinaire.

Autres mesures permettant de réduire les risques

Une bonne hygiène est également importante pour réduire le risque de contamination des êtres humains et des autres animaux. Lavez-vous les mains après avoir nettoyé le bac à litière et assurez-vous que tous vos animaux sont régulièrement traités contre les puces et les vers. Lavez régulièrement la literie de votre chat, ainsi que les couvertures et coussins qu’il utilise pour dormir ou faire sa toilette.

Le saviez-vous ?

Les larves d’ascaris peuvent se dissimuler et sommeiller dans les tissus de votre animal, avant de se réactiver plus tard. Lorsque ce phénomène se produit chez des femelles en gestation, les larves réactivées peuvent se déplacer vers les glandes mammaires, et infester chiots et chatons lorsqu’ils se nourrissent du lait de leur mère.

Partagez